Entrée anti-varroa

Foire aux questions

Quel est l’objectif de ZEROVARROA ?

Notre objectif est la lutte contre le varroa sans recourir à aucun produit chimique.

Comment fonctionne l’entrée anti-varroa ?

L’entrée anti-varroa nettoie chaque abeille qui entre ou sort de la ruche. La brosse nettoie la part supérieur du thorax et abdomen de l’abeille et le petit obstacle sur la grille se charge du bas de l’abdomen de l’abeille. Le varroa balayé tombe à travers du grillage à un bac où il finira par mourir. Ce bac peut être révisé par l’apiculteur lors de ses visites au rucher. Ce système permet plusieurs choses :

  • Diminuer la quantité de varroa dans la ruche. Nous savons que la quantité de varroa peut arriver à se multiplier par 3 dans un seul mois. Par conséquent un seul individu éliminé en mars entraînerait 243 individus de moins fin août, faisant diminuer considérablement le varroa à la fin de la miellée pouvant faire la différence entre la survie ou la mort de la ruche.
  • Éviter en grande mesure les réinfestations. Celles-ci sont dues principalement à la dérive des abeilles, la visite de bourdons provenant d’autres ruchers, le pillage et la proximité d’autres ruchers qui n’ont pas étés dûment traités contre le varroa.

La quantité de varroa morte dans le récipient nous donne une idée approximative du niveau d’infestation dans chacune des ruches nous aidant ainsi à prendre des mesures additionnelles en cas de besoin.

L’entrée anti-varroa est un système définitif dans la lutte contre le varroa ?

Non. Comme vous avez pu voir, ce système retire uniquement le varroa phorétique qui entre ou sort de la ruche. Toute fois c’est une arme puissante pour maintenir les niveaux de varroa dans des paramètres supportables pour la viabilité de la ruche. Ceci est spécialement utile dans le domaine de l’apiculture écologique.

L'entrée anti-varroa attrape aussi le pollen collecté par les abeilles?
Pas du tout. Rien de ce pollen est  balayé. La brosse retire uniquement ce qui se trouve sur l‘abeille et ne touche pas les pattes de celle-ci où se trouve le pollen qu’elle transporte.
L’entrée anti-varroa est utile pour l’apiculture biologique ?

C’est utile pour tous les apiculteurs, mais spécialement pour ceux qui travaillent dans le domaine écologique puisque nous n’utilisons aucun produit chimique.

Quelle quantité de varroa attrape l’entrée anti-varroa ?

La quantité va dépendre de :

  • Population d’abeilles : au plus grand nombre d’abeilles, plus grande quantité de varroa.
  • L’activité : si les abeilles ont une grande activité entrant et sortant de la ruche la brosse balayera plus souvent celles-ci retirant plus fréquemment le varroa sur leur thorax.
  • Niveau d’infestation : au plus le niveau est élevé au plus la quantité de varroa contenue dans le récipient sera élevé. Cette quantité est un excellent indicateur du niveau d’infestation de la ruche.

Une fois installée l’entrée anti-varroa, la quantité de varroa capturée les premiers jours est significativement plus élevée (il s’agit du varroa phorétique), ensuite la situation se stabilise et c’est alors le varroa qui commence à sortir des alvéoles et passe à la phase phorétique qui est attrapé.

Ça vaut la peine pour l’apiculteur de placer l’entrée anti-varroa ?

Incontestablement oui. Tout apiculteur sait que si une ruche atteint des niveaux d’entre 4000 à 4500 varroas dans une ruche celle-ci est condamnée à mourir. Il faut donc par tous les moyens essayer de ne pas atteindre ces niveaux. Généralement si l’apiculteur traite les ruches avant et après la miellée le varroa ne devrait pas atteindre des niveaux dangereux pour la santé de la ruche. Le problème réside dans le fait que la ruche peut se réinfester pour des raisons indépendantes aussi bien à l’apiculteur qu’à la propre ruche, c’est dans ce cas que l’entrée anti-varroa est d’une grande aide.

Ces possibles raisons ont à voir avec :

  • La dérive des ouvrières
  • Le pillage
  • La mobilité des bourdons, qui se déplacent librement dans différents ruchers et représente une des raisons pour lesquelles le varroa est propagé entre les ruches.
  • La proximité de ruches qui n’ont pas été dûment traitées.

Lorsque n’importe quelle circonstance antérieure se produit, l’entrée anti-varroa évitera en grande mesure l’entrée du varroa extérieur. De plus 20% du varroa dans la ruche est en phase phorétique et notre entrée de manière systématique va l’éliminer.

Comme nous pouvons voir l’entrée anti-varroa peut faire la différence entre la survie ou la mort de la ruche étant donné qu’elle empêchera que l’infestation par varroa n’atteigne des niveaux problématiques.

Allez-vous développer d’autres systèmes dans la lutte contre le varroa ?

Oui. Nous sommes en train de faire les derniers tests d’un système orienté à exterminer le varroa qui se trouve dans les alvéoles operculés. Les résultats sont excellents et nous espérons pouvoir le lancer très prochainement. La combinaison des deux systèmes sera définitif dans la lutte contre le varroa sans besoin d’aucun produit chimique.

Qu’obtient l’apiculteur avec l’entrée anti-varroa ?

La première chose, tuer le varroa. Par conséquent, les niveaux du varroa pendant la miellée et surtout à la fin de la saison sont inférieurs. Ceci augmente énormément les probabilités de survie de la ruche pendant l’hiver suivant puisque la survie d’une ruche est liée à la quantité de varroa qu’elle supporté. Baisser la quantité de varroa implique des ruches plus forte et ayant plus de probabilités de survie.

L’entrée anti-varroa est une source de stress pour les abeilles ?

Non. Uniquement elles doivent apprendre à l’utiliser le premier jour, mais ne vous en faites pas, elles apprennent vite.

La reine et les bourdons entrent-ils bien à travers de cette entrée ?

L’ouverture est conçue principalement pour les ouvrières, mais aussi bien les bourdons que la reine passent sans aucun problème. La brosse est suffisamment douce et flexible pour que toutes les abeilles puissent passer.

C’est compatible pour tous les types de ruches ?

Oui. Simplement il faut retirer la planche d’envol et placer l’entrée anti-varroa. Nous l’invitons à jeter un coup d’œil sur la vidéo.

On peut l’installer sur des ruches fixes ou transhumantes ?

On peut l’installer sur les 2 modèles. Dans les cas des ruches transhumantes, nous avons conçu une pièce spéciale afin de fermer l’entrée pendant le transport. De cette façon le transport se fait plus aisé et sans risque de que l’entrée puisse s’endommager. Voir vidéo.

On la place toute l’année ou il faut la démonter dans un certain moment donné ?

Le système a été pensé pour être installé toute l’année sans besoin de la retirer dans aucun moment.

Résiste-t-elle aux intempéries ?

Le dispositif est très résistant. Il est conçu en plastique alimentaire résistant aux rayons UV.

Á quoi ça sert l’entrée réductrice anti-pillage ?

Dans certains moments de l’année, le pillage peut causer de graves problèmes dans le rucher. Cette possibilité que nous incorporons peut aider dans la gestion du pillage.

Est-il nécessaire un entretien périodique de l’entrée anti-varroa ?

Non, nous vous recommandons uniquement recouvrir le récipient inférieur avec de la vaseline afin de que le varroa qui ait tombé dedans ne puisse pas remonter à nouveau vers la ruche.

Qu’es ce qui se passe si le récipient inférieur n’est pas placé ?

Pas de soucis. Le varroa éliminé tombe directement au sol et meurt.

Cette entrée anti-varroa affecte la production du miel?
Nous espérons une augmentation dans la production puisque les ruches seront plus saines, Actuellement nous menons des études afin d’évaluer l’incrémentation dans la production.
Si on veut récolter du pollen que doit-on faire?
L’entrée anti-varroa est incompatible avec la trappe à pollen d’entrée. Il faudra la retirer pendant la récolte de pollen.

Contact

Si vous avez des doutes ou des questions, n’hésitez pas à nous contacter via ce formulaire.

9 + 1 =

Nous répondons aussi à vos questions à travers du WhatsApp

Adresse

c/ Sabinar, 2 Bajo. CP.24007 León

Téléphone

(+34) 642 61 97 43

E-mail

info@zerovarroa.com